Alexandrine Sicre

Alexandrine Sicre, votre naturopathe à Maisons-Laffitte, Sartrouville

La bonne alimentation selon Pause Naturo

Article proposé par Pause Naturo

Qu’est-ce qu’une bonne alimentation ?

Voici les commandements pour une bonne alimentation selon Pause Naturo. Toutefois il ne faut pas les suivre à la lettre, car s’il est bon de se fixer des règles d’hygiène de vie, il est aussi bon de rester souple et de s’autoriser à être imparfait, tout est question de dose :

  1. Manger des aliments locaux (privilégier les petits producteurs régionaux) et de saison, qui correspondent beaucoup mieux à nos besoins physiologiques, et c’est beaucoup plus écologique (réseau « La ruche qui dit oui » qui fait le lien direct entre producteurs locaux et consommateurs)
  2. Diversifier les aliments d’un repas à l’autre pour des apports nutritionnels plus complets
  3. Cuisiner juste avant de manger quand c’est possible car réchauffer les aliments altère leur qualité nutritionnelle. Les légumes ou fruits, une fois coupés, s’oxydent, et les vitamines se dénaturent
  4. Avant de faire les courses, réfléchir aux plats que l’on souhaite préparer dans la semaine, cela offre un gain de temps pendant les courses et lors de la préparation des repas, et cela évitera le gaspillage des produits qui se perdent dans le frigo
  5. Faire ses courses dans des enseignes où la qualité des aliments est prioritaire sur le marketing produit : Biocoop, La vie Claire, La Ruche qui dit oui… Ainsi, on repart avec les aliments qu’on pensait acheter, et non pas ceux qui ont littéralement sauté dans notre caddie.
  6. Le gluten (provenant du blé) et les produits laitiers sont à consommer avec modération (ou à ne pas consommer du tout en cas de colopathie, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique, etc.). Contrairement à l’idée véhiculée par les médias, les produits laitiers ne sont pas des aliments « santé » mais sont des aliments « plaisir », au même titre que la pizza ! Si vous voulez approfondir le sujet, je vous conseille de lire l’ouvrage de Thierry Souccar « Lait, mensonges et Propagande »
  7. Je recommande de ne pas consommer de produits à base de soja plus de 2 ou 3 fois par semaine (il existe un débat qui fait rage autour du soja et de sa teneur en phyto-oestrogènes. Je conseille la précaution mais pas l’exclusion, sauf encore une fois dans le cas des pathologies intestinales citées au point précédant)
  8. La présentation d’un plat est primordiale : l’assiette, l’assaisonnement, le mélange de couleurs. Ainsi, un même plat peut être déprimant ou très appétitif selon la place que vous aurez laissée à votre créativité (et cela ne prend pas beaucoup plus de temps)
  9. Soyez à l’écoute de votre satiété, vous gagnerez en énergie si vous évitez de vous « casser le ventre » à chaque repas. En effet, la digestion monopolise beaucoup d’énergie, la mal-digestion encore plus ! Sans parler de la fatigue générale qui va progressivement toucher vos organes digestifs si vous les sur-sollicitez constamment
  10. Tout comme vous, vos organes digestifs ont besoin de repos : offrez-leur des vacances avec une petite « diète » de temps en temps (par exemple une journée de monodiète de riz complet)
  11. Méfiez-vous des régimes à la mode. A court terme, les résultats sont toujours là, et souvent on se sent plus en forme grâce à l’allègement digestif. A long terme, beaucoup de carences sont observées, sans parler de la reprise de poids. Les régimes ne contribuent pas forcément à une bonne alimentation.
  12. Remettre en question tout ce qu’on vous dit sur votre alimentation (même moi), car il n’y a pas de vérité absolue dans ce domaine. Chaque organisme est particulier, et s’il existe des principes généraux, chacun doit rester à l’écoute de son corps et de ses sensations pour trouver ce qui lui correspond le mieux

La structure idéale d’un repas équilibré selon Pause Naturo

Hors pathologies particulières, un repas équilibré pour une bonne alimentation peut être réalisé comme cela :

  • 1 crudité assaisonnée avec de l’huile d’olive ou de noix première pression à froid
  • Des légumes cuits
  • 1 féculent (et non pas un mélange de féculents) ou 1 légumineuse
  • 1 protéine

Les proportions de chaque catégorie alimentaire sont à équilibrer de manière personnalisée (sportif, étudiant, régime amaigrissant, régime détox, asthénie, etc.). Idéalement, le repas du soir sera très léger. Si votre organisme et votre rythme de vie vous le permettent, privilégiez un petit déjeuner et un déjeuner complet (et non pas lourd), et finissez votre journée avec un diner qui ne pèsera pas sur votre estomac une bonne partie de la nuit.

Les ingrédients de base à avoir dans son placard pour cuisiner avec Pause Naturo :

  • Sel complet (non raffiné, il contient du potassium)
  • Crème de riz (remplace très bien la crème fraîche dans la plupart des situations)
  • Lait de riz
  • Farine de riz complet
  • Riz blanc et riz complet
  • Lait d’amandes
  • Gomasio
  • 1 huile d’olive première pression à froid très goûteuse pour les assaisonnements
  • 1 huile d’olive première pression à froid pour la cuisson (moins chère)
  • Aromates (en pot, congelés ou bouquet acheté sur le marché) : basilic, thym, romarin, persil, ciboulette et un mélange d’herbes de Provence séchées.
  • Ail
  • Oignon/échalote
  • Épices : muscade, curry, paprika, coriandre, cumin, cannelle, tandoori

Partager :