Alexandrine Sicre

Alexandrine Sicre, votre naturopathe à Maisons-Laffitte, Sartrouville

Les pièges des régimes

Article proposé par Pause Naturo

L’arrivée du printemps rime avec soleil, arbres en fleurs et angoisse du maillot de bain. Ainsi, c’est quelques millions de français qui rêvent de perdre leurs kilos superflus (ou pas), et rapidement s’il-vous-plaît ! Et tous ces gens en quête d’un corps parfait représentent un marché bien juteux de quelques milliards d’euros chaque année, alors croyez-moi, les équipes marketing travaillent dur pour vous séduire! Et très souvent, les régimes proposés fonctionnent. Suivis à la lettre, vous mincissez à vue d’œil…pendant un temps.

Alors voilà ce qu’il y a à savoir si vous envisagez d’entreprendre un régime amincissant :

  1. A moyen terme, ils sont voués à l’échec. 80% des candidats au régime reprennent leur poids de départ, voir davantage (étude ANSES).
  2. Plus vous avez fait de régimes, plus il sera dur de perdre du poids. Réfléchissez bien avant d’en commencer un, surtout si vous êtes jeune. Vous risquez de le payer très cher plus tard.
  3. La plupart des régimes vous font rentrer dans une logique de calories et de poids, objectifs tout à fait malsains à mon avis. Il faut vous concentrer sur votre bien-être, votre santé (à travers le choix d’aliments sains et la pratique d’une activité sportive), votre lien émotionnel avec la nourriture, etc.
  4. Les régimes amaigrissants sont en général ponctuels, ils ne vous apprennent pas à choisir l’alimentation qui vous conviendrait au quotidien.
  5. La plupart des régimes provoquent des carences car ils suppriment ou dissocient certaines catégories alimentaires. Sur une semaine ou deux, pas de soucis. Sur plusieurs mois, des conséquences désastreuses ont étés observées (problèmes intestinaux graves, lésions organiques, fractures).
  6. Quand vous faites un régime, vous vous excluez socialement de tout un tas d’activités.
  7. Quand vous faites un régime, vous ne pensez qu’à ça (et ne parlez que de ça).
  8. Le poids de vos rêves n’est pas votre poids idéal ! Votre poids idéal est celui que vous faites en mangeant sainement, en quantité normale (estomac rempli aux 2/3 environ) et en pratiquant une activité physique régulière (2 à 3 fois par semaine). Inutile d’essayer de descendre en dessous de ce poids, c’est voué à l’échec. Soit vous vous privez pendant un temps et au retour d’une alimentation normale votre corps n’aura qu’une hâte : faire des stocks. Vous prendrez donc encore plus de poids qu’avant. Soit vous vous privez à vie, avec pour conséquence un sentiment de frustration permanent et une vie sociale et familiale passablement esquintée.
  9. Le poids est un indicateur totalement inutile : il ne donne d’informations ni sur votre état musculaire, ni sur votre état de santé, ni sur la qualité de votre alimentation, ni sur votre bien-être, ni sur vos frustrations. Un conseil : jetez votre balance à la poubelle, ne vous pesez plus jamais (sauf pathologies particulières, certains sportifs et corps de métiers).
  10. Pour perdre du poids et rester en bonne santé, pas de secret : il est nécessaire de consacrer un minimum de temps à la cuisine et à l’activité physique.

Alors que faire quand vous pensez être en surpoids ? Trouver un professionnel (naturopathe ou diététicien) qui vous guidera pas à pas pour mettre en place une alimentation individualisée et durable. Il s’agit d’effectuer un réglage alimentaire progressif, au rythme qui vous convient, et qui vous permettra de vous régaler tout en mangeant sainement. Ce réglage alimentaire dépend beaucoup de l’écoute que vous aurez de votre satiété et de la conscience que vous porterez à ce que vous mettez dans votre assiette. Pour certaines personnes, des outils supplémentaires seront nécessaires en début de réglage alimentaire : psychothérapie, acupuncture, auriculothérapie, sophrologie, réflexologie plantaire, etc.

 

Lecture conseillée : Ex-fan de régimes de Laurence Haurat et Annabelle Demouron

Partager :